vendredi 28 avril 2006

39° Vous ne sentez pas une drôle d’odeur ???

C’est un euphémisme de qualifier notre actualité de surréaliste.

Notre gouvernement ou du moins ce qui en tient lieu, nous annonce triomphalement une baisse du chômage de 1,3 % au mois de mars. Mais si on se donne la peine de fouiller un petit peu dans l’information, et en particulier d’inventorier les données sur lesquelles la presse et les médias officiels ne s’appesantissent pas, on découvre que le zèle demandé à l’ANPE pour radier un maximum de chômeurs a obtenu précisément au mois de mars des résultats record : les radiations ont augmenté de 27 % par rapport au mois précédent.

Conclusion : Si 27 % de radiations supplémentaires n’ont engendré une baisse des effectifs que de 1,3 %, c’est que le nombre de chômeurs objectifs, -- à critère constant, c’est-à-dire celui qu’on évite de compter --, a fortement augmenté…

Les vainqueurs de l’abolition du CPE qui exigeaient dans la foulée la peau du CNE pourraient voir leurs vœux exaucés sans coup férir : le tribunal des prud’hommes de Longjumeau s’est chargé ce matin de cette basse besogne en invalidant carrément ce type de contrat de travail :

Dans un jugement diffusé par la CGT, qui a été lu et longuement applaudi au 48e congrès ce matin à Lille, les prud'hommes de Longjumeau constatent "que l'ordonnance du 2 août 2005 instituant le contrat nouvelle embauche est contraire à la Convention 158 de l'OIT" (Organisation Internationale du Travail), et que "la Convention ayant une valeur supérieure en application de l'article 55 de la Constitution, l'ordonnance du 2 août 2005 est privé d'effet juridique".

Autant que je sache, après être passé devant le Conseil Constitutionnel, tout texte voté devrait être examiné par le Conseil d’État, dont l’une des prérogatives consiste à vérifier la conformité des nouvelles lois avec nos engagements et traités internationaux…




M. de Villiers, marquis de son état, a voulu semer la panique dans le bon peuple en publiant un livre « les mosquées de Roissy » dans lequel il affirmait que les personnels des zones sécurisées de l’aéroport étaient infiltrés par ce qu’il appelle « les islamiques ». La filière de cette fausse information a été remontée : au départ, un cabinet d’audit « C3P consultants » est mandaté à la suite de vols de bagages en série sur le tarmac de l’aéroport. Dans son enquête, il élucide ce problème de petite délinquance, et découvre en même temps une petite filière d’entrée frauduleuse d’immigrés sur le territoire.. Ce rapport est repris par la DST, qui le publie son tour en lui donnant une forte connotation « islamique » que l’enquête originale ne contenait pas. C’est sur ce rapport de la DST, parvenu on ne sait comment entre ses mains, que M. de Villiers a construit une théorie que les observateurs n’hésitent pas à qualifier de pur fantasme… On étudie souvent les rumeurs : dans ce cas précis, on peut analyser la progression de celle-ci en temps et en heure…. Et aussi son échec.




Et enfin, le vrai chancre purulent du mois va bientôt exploser : il enfle chaque jour, les spectateurs sont dans les tribunes. Depuis quelque temps déjà, Messieurs de Villepin et Sarkozy ne s’adressent plus la parole. Chaque nouvelle information fait monter d’un ton le contentieux qui les sépare à propos de l’affaire Clearstream. Un brave général du renseignement à la retraite vient de nous apprendre qu’en dépit de ses déclarations, Villepin avait, dès janvier 2004, demandé à la DST d’inclure le sieur Sarkozy dans leurs investigations.

On retient son souffle… Peut-être vont-ils se battre en duel ?




Homophobie : Chaque jour une nouvelle agression…. Soyez prudent dans vos rencontres…

Monsieur Roger Madec, sénateur-maire PS du 19ème, soutient Ségolène Royal dans la course à l’investiture.

Bon, c’est son droit… Mais Roger Madec se dit très concerné par les problèmes LGBT, les droits des gays et la lutte contre l’homophobie.

Comment va-t-il faire, alors, pour emboîter le pas à une dame qui a accepté le PACS du bout des lèvres, et refuse obstinément d’entendre parler de mariage et d’adoption ?

Comment va-t-il concilier son engagement LGBT avec les principes de Ségolène basés sur les valeurs familiales les plus archaïques ?

Il déclare qu’elle « incarne l’attente de renouveau des Français ». Monsieur Madec n’essaie-t-il pas de collectionner les casquettes ? Parce qu’il faut bien le dire, le droit des gays, depuis qu’on ne les emmène plus à Auschwitz, les Français s’en foutent un peu, non ?




2 commentaires:

Eric a dit…

"Ils vont peut-être se battre en duel?"

Oui, bonne idée! Mais avec quelle arme?
La dague hongroise, le casse-tête martiquais ou le pistolet à silencieux?
Personnellement, je préférerai cette dernière solution, plus hygiénique.

Brethmas a dit…

Je propose un duel au karcher avec des slips en papier.