mardi 23 mars 2010

319° Iceberg touché, on attend le naufrage.



Avec 19 ministres candidats, 19 ministres battus, le plus haut score de la gauche de l'histoire de la 5° république, - même les Hauts de Seine de Jean Sarkozy, Pasqua et Balkany passés à gauche pour la première fois de leur histoire- , l'UMP ne rassemble plus que 17,5% des Français, n'est plus en tête que dans 6 départements sur 96, et va devoir compter sur un Sénat qui va passer à gauche en 2011.

(35,5% des suffrages exprimés = 17,49% des Français...)


Néanmoins, sur le papier, il doit encore gouverner le pays pendant deux ans. On ne voit pas bien comment il pourra le faire sans affrontements.


Vous croyez qu'ils écoutent les Français? Bien sûr que non! Ils ont déjà promis de ne rien changer, de continuer et même d'accélérer ces réformes destructrices dont personne ne veut, d'accroître les inégalités, de continuer la même politique et même de la droitiser davantage.... Car l'accession du maître des pompes à phynances Eric Woerth au Travail, à la solidarité (des banquiers???) et à la (démolition de la..) fonction publique n'est pas un signe d'assouplissement...

Vous m'objecterez qu'avec une telle surdité, confinant à l'autisme, avec une si rageuse et maniaque obstination, le régime ne fait que précipiter sa chute annoncée. Mais au prix de combien de nouveaux chômeurs, de nouveaux SDF, de quelles démolitions du service public dont on veut nous faire payer le services alors qu'ils sont à nous depuis des décennies???


La seule concession que notre calife fait à la situation est de tenter de rallier son opposition interne, ouvrant son cénacle aux Villepinistes, préférant le risque d'être phagocyté de l'intérieur que bousculé de l'extérieur. La gauche a démontré que l'union était payante, c'est la seule leçon qu'il semble avoir tirée... Celle des autres.

Dommage qu'il ait fallu mettre tant de gens sur la paille pour en arriver là, car tous les observateurs objectifs avaient prévu tout ce qui s'est produit. Si vous voulez aller fouiller dans les archives de ce blog avant la sinistre élection de 2007, vous trouverez dans les prédictions de votre serviteur à peu près tout ce que ce que l'apprenti-sorcier nous a infligé depuis. (cf mes articles antérieurs au n° 96...)

On doit maintenant pouvoir le débarquer à la prochaine gare... Si possible avec sa clique.



5 commentaires:

Nicolas a dit…

Ce n'est pas une victoire de la Gauche

C'est une Victoire des présidents de région de gauche.

Georges Frêche.

de Brethmas a dit…

Il n'y a pas besoin de s'appeler Georges Frêche pour découvrir cela.

Les présidents des régions de gauche ont gagné parce qu'ils ont appliqué une politique de gauche qui est la seule crédible face aux trahisons sociales du pouvoir national.

Et c'est aussi une très belle défaite des candidats à la présidence des régions de droite! 19 ministres candidats, 19 ministres battus!
Précisément parce qu'ils représentaient la droite.

E. D. a dit…

Que le Sénat passe à gauche en 2011, rien n'est moins sûr malheureusement... A moins que tu ais des éléments sur cette question dont je ne disposerais pas ?

de Brethmas a dit…

Ben je ne suis pas madame Soleil, mais souvenons nous que les sénateurs sont renouvelés par tiers par "les grands élus" au nombre desquels les élus territoriaux sont les plus nombreux.

Or, depuis les dernières municipales, l'UMP ne dispose plus d'une majorité absolue au Sénat, mais d'une fragile majorité de coalition avec des alliés de plus en plus rebelles. Le château de cartes est fragile et un rien peut l'ébranler...

Entre les dernières municipales, et les récentes régionales, le nombre d'élus territoriaux de gauche a considérablement augmenté, et il ne me semble pas déraisonnable d'y croire...

Voir ce graphique interactif:
http://www.senat.fr/evenement/archives/D50/index.html

de Brethmas a dit…

A propos, j'adooore absolument ta photo sur le site d'Hannibal. Biz.