lundi 23 novembre 2009

299° Homophobie: la droite n'a pas changé.

.






L'actualité de la semaine nous montre au même moment Martine Aubry, première secrétaire du PS, qui déclare à Grenoble qu'elle estime légitime que les homosexuels accèdent comme les autres citoyens au mariage et à l'adoption, alors que Xavier Bertrand, secrétaire Général de l'UMP, -son homologue de droite- réaffirme qu'il n'en est pas question.

http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=20890



Bayrou, lui, bat toujours la campagne entre les deux en parlant d'approche positive, ce qui est tout de même encourageant venant d'un grand catholique...

http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=20889

Lorsque je résume mes quarante ans de militance LGBT en disant que toujours, l'homophobie est venue de droite et le salut de gauche, les droitistes rivalisent d'arguties oiseuses pour essayer de démontrer que je radote.

J'en ai entendu, des discours, allant de la contre-vérité historique et du négationnisme pur et dur au radotage obséquieux: « ils vont changer, ils commencent à comprendre ».

L'actualité de la semaine remet donc les pendules à l'heure. Non, ils n'ont pas changé, les Boutin, Vanneste, Lellouche, Longuet y ont toujours leurs entrées, les beaux discours n'ont jamais été que flatteries électoralistes, le club vient de s'enrichir du Vicomte de Villiers et des fans du FN lui ont en masse apporté leurs suffrages.

Le mouvement des UMPédés Gaylib, joyeusement désigné comme « le club des masos » par les vrais militants ne sait plus quoi dire, (un ptit commentaire sur la déclaration de Xavier Bertrand???, ), et le clivage gauche droite sur le sujet reste entier.

Il me donc semble utile de prendre cette nouvelle photo de l'actualité: Martine Aubry pour, Xavier Bertrand contre. On vous la remontrera à l'approche des élections.

Malgré ces mauvaises langues, et au risque de me répéter un peu, je rappelle donc les grands points de notre histoire contemporaine concernant l'homosexualité.




14 avril 1942: Décret Darlan n°1 signé par Pétain. Allusions dans un discours à « l'ordre moral ». Promulgation d'un décret portant discrimination sur l'âge du consentement sexuel: (hétéro =15 ans / homo = 21 ans).

6 aout 1942: Décret Darlan n°2 ouvrant la possibilité de déporter les homosexuels français.

8 février 1945: Vote par Vichy de l'alinéa 3 de l'art 331. Transforme en loi le décret du 14 avril 1942.

18 Novembre 1960: amendement Mirguet n°1. (Mirguet, député UNR de la Moselle) qui classe l'homosexualité « fléau social » avec l'alcoolisme, la prostitution, le proxénétisme et la toxicomanie.

25 Novembre 1960: amendement Mirguet n°2 doublant toute condamnation à caractère sexuel si les faits incriminés sont homosexuels.

25 septembre 1962: Mirguet: « discours des pissotières » à l'Assemblée Nationale (pour éradiquer l'homosexualité, il suffit de supprimer les vespasiennes! ) Grand moment de débat républicain...

22 février 1968: la France adopte la classification de l'Organisation Mondiale de la Santé qui classe l'homosexualité maladie mentale. (signature du premier ministre Pompidou).

23 décembre 1980: une tentative d'assouplissement des lois anti-homosexuelles échoue devant l'activisme de Jean Foyer (député RPR). La nouvelle loi ( 80-1041 ) maintient toutes les dispositions en vigueur...



10 mai 1981: Election de François Mitterand: la délivrance.

11 juin 1981: Gaston Deferre, Ministre de l'Intérieur, supprime le groupe de contrôle des homosexuels de la Police, et interdit les fichiers d'homosexuels.

12 juin 1981 : Edmond Hervé, Ministre de la Santé, retire la signature de la France au classement des maladies mentales de l'OMS.

4 août 1982: Le texte de loi n° 82-683 dite loi Badinter abroge définitivement toutes les lois discriminatoires votées de 1942 à 1980.

17 mai 1993: l'OMS supprime l'homosexualité de la liste des maladies mentales.

13 octobre 1999: Vote (laborieux...) du PACS...

Le 26 avril 2001: Lionel Jospin reconnaît la déportation pour homosexualité.




Depuis 2002, - l'UMP au pouvoir-, ce ne sont que des promesses pas tenues, du harcèlement comme le refus par les conseillers UMP de Paris du vote des subventions au Centre LGBT, des déclarations à la Vanneste jamais désavouées et autres mesures discriminatoires mineures mais nombreuses qui prennent à contrepied l'évolution de la société.

(Souvenons nous que Vanneste (CNI) avait été soutenu par l'UMP comme candidat à la mairie de Tourcoing. Ce sont les électeurs qui l'ont viré, pas l'UMP)

Les sondages successifs montrent en effet que chaque année, le nombre de Français favorables à l'adoption par des homosexuels va en augmentant. (En 2009: 57%)

http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2009-11-13/sondage-adoption-par-des-couples-homosexuels-57-des-francais-y-sont/920/0/394812


Mais l'UMP se fout du sens de l'histoire, et son souci de l'opinion publique, manifesté récemment par les orgies de sondages de l'Elysée a ses limites...


.

11 commentaires:

Jean-Michel Galano a dit…

A cet ensemble utile et édifiant, il conviendrait me semble-t-il d'ajouter la suppression par le ministre communiste Anicet Le Pors en 1980 de la "clause de moralité" dans le statut général de la fonction publique.

Anonyme a dit…

que de partis pris
Darlan un homme de droite je vous pris de bien vouloir réviser vos cours d'histoires Darlan était un homme politique de centre gauche dont le front populaire fit un amiral de la flotte tritre crée pour lui seul alors ... ce commentaire ne seras certainement pas publier mais au moins vous l'aurez lu ce qui est le plus important
pas ma peine de faire un commentaire sur mon orthographe lamentable je suis au courant bien à vous

de Brethmas a dit…

Si si, courageux anonyme, votre commentaire est publié en dépit de son orthographe.

L'esprit de parti-pris consiste précisément à imaginer qu'il aurait pu ne pas être publié.

La paille et la poutre...

La gauche n'a pas besoin de censurer pour faire passer son message: il est limpide et riche d'arguments.

Tout le monde aura bien lu votre commentaire, rien que pour vous démontrer qu'il n'aura convaincu personne.

Darlan est issu d'une famille traditionnellement rad soc. C'est exact.

Exact aussi, il était chef d'état major de la marine jusqu'en 1939.

Puis il accepte de devenir chef des marines civiles et militaires de Pétain, puis même chef du gouvernement de Vichy où il s'implique dans la collaboration avec le régime nazi.

Que devait-il faire de plus pour être de droite, et même d'extrême droite???


http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Darlan

axel a dit…

et bien j'apprécie que vous ayez publier ce qui démontre que vous n'ètes pas sectaire ni politiquement ni à cause de mon bien piètre niveau d'orhtographe et je vous en remerçies nous ne sommes pas d'accord mais vous accepter le débat MERCI si vous me le permettez je déposerais donc d'autre commentaire sur votre blog
Je reste quand même cher Monsieur sur ma position comme quoi Darlan était comme d'autre "collabos" un hommes de Gauche la seconde guerre mondial à exacerbé des comportement des deux coté de l'échiquier politique ils y eu de formidable résistant tant de droite que de gauche et hélas le contraire

Bien à vous
AXEL

de Brethmas a dit…

Ceci dit, le but de cet article était de démontrer que depuis 1940, toutes les mesures homophobes étaient issues de gouvernements de droite, et toutes les mesures homophiles venues de gouvernements de gauche...

Sauf à réécrire l'histoire comme dans Orwell, on aura du mal à démontrer le contraire.

Pour moi, les gens qui changent d'avis en route sont des arrivistes sans convictions, -surtout dans ce sens là- et je vais dans un futur proche en poursuivre la démonstration avec d'anciens interviews d'Eric Besson, autre cas pendable de retournement de veste...

Être de gauche, ce n'est pas posséder la carte d'un parti, c'est avoir des convictions humanistes et se battre pour elles. Je n'ai que du mépris pour les gens qui s'arrangent toujours pour être du côté du manche.

de Brethmas a dit…

Et je rajoute que cette technique de communication qui consiste à tenter de gommer le clivage gauche-droite, à essayer d'en rendre la frontière floue, à faire croire que les transfuges sont "des gens de gauche" et/ou que Darlan a pu être de gauche par exemple, actuellement pratiquée par les sarkozistes dans leur offensive populiste sont autant d'innommables agressions à la démocratie et à la sincérité que devrait rester la valeur par excellence de la politique.

Agression soigneusement programmée pour tenter de masquer l'approfondissement de la fracture sociale qui résulte de la politique du régime, -et qui en est même l'objectif prioritaire-.

axel a dit…

Pardonnez moi mais je ne participe à aucune "campagne de communication "
Je suis un citoyen de 35ans aimant l'histoire et par dessus tout la vérité plutot de droite homosexuel catho l'Acacias m'est connu je ne suis encarté à aucun parti politique .

je n'ai pas non plus attendu le Président Sakorzi pour me révolter à la la lectures des livres d'histoires qui sous couvert de bien"pensance" nous inculque un certain nombre de contre vérités historiques comme

Les guerres de Vendées et le massacre quasi complet de toute une région
Les merveilles de la révolution Française sans parlé ou si peut de la terreur.
Les communistes si vertueux sans parlé des millions de morts dut aux famines organisés massacres d'opposants et autre petit détail fort sympa.

l'ignorance presque total sur les Nazi sauvés par les forces alliés Américains et Russes afin de profiter de leur savoir technologique.

La mise en avant comme quoi le Vatican à peut ou pas réagi contre le Régime Nazi et exfiltré de nombreux soldats de rang intermédiaire, Mais jamais que le Pape à ouvert le Vatican au Juif de Rome et donner quelques kilos d'or afin d'éviter leur déportations.

L'immonde fin de la guerre entre le Japon et les USA qui se termine avec l'utilisation de la bombe H contre deux villes remplies de civils.

Les monstrueux bombardement de Dresde qui là encore en place de s'occuper d'abattre l'armée ne touche pour l'essentiel que la population civil .

La longueur de la reconnaissance de la déportation homosexuel et le role non négligeable des Juif et des prisonnier de droits commun (politique) dans leur souffrances dans les camps puisque aucune solidarité n'était envisageable avec des homos quand bien même ils était tous dans des situations peut enviable

La participation des personage de Gauche au gouvernement Pétain /Laval qui comme par un curieux hazard deviennent des salops de la droite collabo dans nos livres d'histoires.

Le Clivage Gauche Droite est a mon sens une bétise même si il est impératif d'avoir dans un pays démocratique une opposition Forte
Malgrès tout et que ce soit de Gauche ou de Droite voté à l'assemblé de façon systématique non à toutes les propositions de loi d'un gouvernement ou d'un groupe parlementaire pour la simple raison que se texte est présenter par l'autre me parrait quelques peut désuet et là encore je ne pointe du doigt personnes.

Pour finir vous nous parlerez bientôt de Besson j'ai hâte de vous lires .
Merçi d'avoir pris le temps de lire ce long message
Bien à vous Axel

de Brethmas a dit…

Votre étrange plaidoirie contient toutes les contradictions nécessaires à son auto-extinction.
La contestation du clivage politique est la première phase de l'étouffement du débat qui conduit aux régimes mono-parti et aux dictatures.

axel a dit…

Si je lit votre réponce il est donc normal de cacher ses évènements car il participes au débat et aux clivage droite gauche ??
là je ne doit pas avoir la culture nescésaire pour comprendre et quid de la simple vérité ???
pourquoi ne pas donner aux peuple toute les donné du problême libre à lui de choisir son parti et ses préférence
pourquoi cacher des choses aussi importante ??
Non vraiment je ne comprend pas
pour quoi refuser un gouvernement de coalision national il y a des talents dans tout les partis non?? pourquoi s'éveertué a avoir comme chef de l'état un Chef de partis pourquoi ne pas mettre en place un Président hors clivage qui pourais mettre en place un gouvernement ouvert a toute les tendances politiques ?? est ce pour vous les prémisse d'une dictature ??
Bien à vous

de Brethmas a dit…

Vos contradictions sont pénibles à suivre.

Pourquoi s'évertuer à avoir un président chef de parti?
Jamais aucun président plus que Sarkozy n'a été chef de parti. C'est bien vous qui le défendez?

Pourquoi ne pas avoir un gouvernement de coalition?
Parce que expédier les affaires courantes ne fait pas progresser, et qu'il n'y a que les politicards qui s'accommodent d'une soupe où les convictions n'aboutissent pas.
Parce qu'un gouvernement de coalition est toujours un marécage dans lequel les conservateurs espèrent engluer les progressistes.

Pourquoi cacher "des vérités" aux gens?
Parce que dire que Darlan est un homme de gauche n'est pas une vérité, c est un mensonge ridicule, une galipette sur le sens des mots, du pur négationnisme. Darlan a choisi: il a quitté les radsoc pour rallier le gouvernement de Vichy. Il a donné sa cautions aux déportations. C'est un type d'extrême droite, et même une vermine.

Je vous suggère de faire un blog vous-même pour faire partager votre incompréhension des clivages, votre distorsion de l'histoire, votre renoncement aux idéaux de perfection et aux convictions fermes, votre goût pour les compromis.

Et on verra combien vous aurez de lecteurs.

de Brethmas a dit…

J'ajouterai même qu'à mes yeux, un gouvernement de coalition est une association prostitutionnelle de mauvais gagnants qui voudraient phagocyter leurs opposants et de mauvais perdants qui voudraient bouffer un peu de pouvoir dans la gamelle des gagnants.

Quand on a des convictions, on assume de se retrouver dans l'opposition et on se bat pour la prochaine alternative.

On ne prostitue pas ses convictions pour une parcelle de pouvoir.