mardi 18 août 2009

279° Pendant les vacances, la pompe à fric fonctionne toujours.



Alors que l'omniprésent essaie de se faire oublier un peu et que ses pâles ministres limitent leurs apparitions au strict minimum médiatique, la pompe à fric tourne en tâche de fond.


La propagandastaffel de service tente bien de nous rassurer en nous expliquant que nous avons échappé aux 20% d'augmentation du prix de l'électricité exigés par le président d'EDF, le gourmand Pierre Gadonneix, et que, grâce à la sagesse gouvernementale, l'augmentation sera limitée à 1,9%.


En réalité, EDF va bien obtenir ses 20% de recettes supplémentaires ou presque, puisées dans nos poches vides, grâce à une substantielle réforme des modes de calcul et classifications des heures pleines et creuses, réforme souterraine qui sonne (en silence) le glas des tarifs conventionnés.

http://www.plumedepresse.com/spip.php?article1205


On y découvre que les comptes d'EDF sont bel et bien au vert éclatant, et que, si la pompe à phynances se désamorce, ce n'est pas pour faire face aux coûts d'exploitation, qui sont maîtrisés, mais pour acheter British Energy et une partie d'une société américaine, Constellation Energy.

http://fr.biz.yahoo.com/30072009/290/british-energy-dope-le-1er-semestre-d-edf.html


Autrement dit, EDF achète des actions avec notre pognon, mais nous ne devenons pas actionnaires pour autant.


Plus grave, les abonnements réformés sont les plus petits, justement. C'est notamment tout le système des heures pleines et des heures creuses qui est bouleversé:

http://cedrs33.blog.mongenie.com/index/p/2009/07/833475


  • Abonnement : + 38,40 %
    - Tarifs Heures creuses : + 12,06 %
    - Tarifs Heures pleines : + 21,29 %


Certes, le kilowatt moyen n'augmente que de 1,9%, mais le montant de vos factures, lui, va bondir autrement plus haut. Et ça, je ne l'ai entendu ni dans les communications officielles de Christine Lagarde ni dans les rubriques des journaux télévisés.


Il n'y a pas que dans l'électricité que le fossé se creuse entre les manipulateurs de la finance et les pauvres cons de payeurs, les connections internet sont également concernées.


Orange annonce l'augmentation de toute une catégorie d'abonnements internet. Les plus petits, justement. Bien sûr, les forfaits illimités 3G et autres connexions de luxe ou professionnelles que possèdent tous ceux qui écrivent dans la presse, font le buzz, ouvrent leur gueule et font des blogs et autres publications restent inchangés. On ne se fâche pas avec les communicants.


Mais tous les petits, ceux qui ont besoin d'une misérable petite connexion pour toucher leurs allocs, gérer leurs petits sous à la banque, communiquer avec le pôle emploi, s'inscrire en fac, téléphoner à leurs petits enfants ou inscrire leur môme à la crèche, tous ces minables et ces sans-grade vont voir valser les tarifs dont ils bénéficiaient jusqu'à maintenant.

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39704696,00.htm?xtor=EPR-100


Et Nathalie Kosciusko – Morizet, devenue secrétaire d'état à l'Economie numérique, qui se garde bien, par solidarité gouvernementale, de dire tout le mal qu'elle pense de la loi Hadopi à laquelle elle n'a pas participé, reconnaît quand même maintenant la « nécessité sociale d'internet » dont personne n'a dit mot lorsqu'en rédigeant cette loi inepte, on a décidé de couper arbitrairement la connexion des suspects.


Pendant ce temps, la résistance s'organise: En cherchant un peu sur Google, on trouve tout Pirate Bay à télécharger avant sa fermeture dans un seul fichier crypté, avec toutes les clés qui vont avec.

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39704697,00.htm?xtor=EPR-100






Et l'homophobie?



Le tandem Iran – Irak continue à faire parler de lui. Si en Iran, les choses sont à peu près incontrôlables, elles sont plus regrettables en Irak où une polémique ouverte et démentie, mais pas vraiment tirée au clair, veut que les forces américaines n'aient jamais rien fait pour endiguer l'homophobie latente, et aient même à l'occasion favorisé sa manifestation pour se concilier les faveurs des populations et de leurs remuantes autorités religieuses. Une démenti vaut bien un bon menti, mais ce qui est certain, c'est que le massacre continue...

http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=20306


L'affaire a commencé en 2006, lorsque cet article a sonné le tocsin:

http://www.si-lgbt.org/article.php3?id_article=84


Les choses ont été en s'empirant depuis, comme l'indique ce communiqué d'un site canadien pourtant habituellement peu favorable à l'homosexualité.

http://www.pointdebasculecanada.ca/breve/1834-irak--les-gays-sont-maintenant-condamnes-mort-les-executions-par-lots-de-20-commenceront-la-semaine-prochaine.php



Et en France?


Les agressions homophobes sont en pleine augmentation, comme l'explique le rapport 2009 de SOS Homophobie, téléchargeable en bas de cette page:

http://www.sos-homophobie.org/index.php?menu=4&menu_option=42&menu_soption=420&news=2#schap2


et la justice rechigne parfois (souvent) à reconnaître le caractère homophobe des délits dont elle est saisie, même si, dans le cas présent, ce caractère homophobe est expressément revendiqué par leurs auteurs!

http://v2.e-llico.com/article.htm?articleID=19668&rubrique=actus





.

Aucun commentaire: