dimanche 2 août 2009

277° Le retour du triangle rose ?


.




Un établissement gay a été mitraillé cette nuit à Tel-Aviv. La chose n'est pas nouvelle, comme nous allons le voir, et Israël n'en possède pas l'exclusivité...

http://v2.e-llico.com/actu-20235-deux-morts-dans-un-attentat-contre-le-centre-homosexuel-de-tel-aviv-ib-videobi.htm


Certes, c'est un débordement qui ne saurait engager un pays tout entier, même s'il est patent que la liberté de culte garantie par Israël, et inspirée du modèle américain, semble quelque peu dépourvue de bornes du côté de l'intégrisme...


Décidément, la laïcité à la Française, qui demeure difficile a comprendre par de nombreuses cultures, démontre chaque jour son bien-fondé, en dépit des coups que notre actuel gouvernement tente de lui porter. Mais il est douloureux de constater que ce retour du triangle rose se produise aujourd'hui dans un pays qui eut tant à souffrir d'une certaine étoile jaune...


La frénésie meurtrière religieuse ne sévit pas que dans les pays « exotiques »...


Le 30 avril 1999, à Londres, dans Old Crompton Street, une bombe à fragmentation explose dans le bar gay « Admiral Duncan », faisant quatre morts et une quinzaine de blessés dont plusieurs amputés. Scotland Yard finit par arrêter un certain David Copeland, activiste nazi, qui avoue plusieurs autres attentats de haine ou racistes.

http://www.tetu.com/actualites/international/Une-bombe-a-explose-dans-un-bar-gay-a-Londres-2362

http://fr.wikipedia.org/wiki/David_Copeland


Les ultra-religieux israéliens qui viennent de mitrailler des homosexuels devraient se soucier de l'identité de leurs frères d'armes dans leur putride combat.


Après jugement et condamnation de ce nazi anglais, un barman rescapé de ce massacre, David Morley, est assassiné en gare de Waterloo le 29 octobre 2004...

http://en.wikipedia.org/wiki/David_Morley



En France...


En décembre 1969, je dîne au regretté bar-restaurant le Fiacre, 4 rue du Cherche-midi, à Paris, lorsqu'un caillou traverse la fenêtre du premier étage et tombe sans blesser personne sur la table voisine où dînent Marcel Carné, Hubert Deschamps et quelques autres dont les noms m'échappent aujourd'hui.. Pendant qu'un groupuscule tambourine à la porte du bas, (la vitrine était murée et la porte solide), nous fermons les volets des trois fenêtres de l'étage, et le patron, -le regretté Louis, appelle la police. Les petits fachos de la faculté d'Assas, toute proche, sont dans la rue. Le GUJ ou le GAD...


L'incident s'est produit un peu avant 23 heures. La police, dont le commissariat se trouve place Saint Sulpice, trois rues plus loin, n'arrivera qu'à une heure du matin, après le départ des assaillants, et aussi après que Marcel Carné ait appelé à l'aide quelques VIP dont il possédait le numéro dans son carnet d'adresses.


Histoire ancienne? Elle se reproduit plusieurs fois chaque année.


Le 25 avril dernier, le bar « Autoreverse » à Laval (Mayenne), est attaqué par un commando de cathos intégristes, qui tagge la façade, tente de forcer la porte et roue de coups le patron qui tentait de défendre son établissement et sa clientèle.

http://v2.e-llico.com/article.htm?articleID=19629&rubrique=actus


Le parquet décide que l'agression n'a aucun caractère homophobe (alors qu'elle est revendiquée comme telle par ses auteurs) , n'entend pas les témoins et décide qu'un rappel à la loi suffira.


Il faut que les associations LGBT alertent la presse pour que le procureur change d'avis et ouvre une enquête qui conduira les suspects devant un tribunal.

http://v2.e-llico.com/article.htm?articleID=19668&rubrique=actus


Récemment, l'armée américaine est accusée d'avoir facilité l'exécution de gais en Irak..

http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=20224


En Iran, on pend les homosexuels, en Russie, en Jamaïque et en Angola on les lynche, au Yemen, on les lapide avec les femmes adultères.


Partout sévit la peste religieuse, qui, sous diverses appellations et invocations, , mais toujours sous couvert d'amour de son prochain, massacre les minorités, assassine ses contradicteurs, lorgne sur le pouvoir quand elle ne le possède pas déjà, et prône la mise à mort de quelques boucs émissaires au nombre desquels les homosexuels figurent toujours.


Viendra-t-on à bout d'un fanatisme qui transfigure en martyre l'application d'une juste condamnation des crimes de haine et d'intolérance?


Viendra-t-on à bout d'un obscurantisme qui offre l'opium d'un mythe à ceux qui sont incapables de regarder leur destin et leur mort en face? Car les religions, toutes à vocation apocalyptique, offrent à leurs affidés la fallacieuse promesse d'un « happy after » en échange du massacre de leurs détracteurs, même, -surtout- au prix de leur propre mort..... Au nom de l'amour de leur dieu et de son prochain dont elles se croient toutes les concessionnaires exclusives...


Quand cesseront ces monstrueuses gamineries? Ces sanglantes superstitions? Ces glorifications de la haine? Ces sacrifices humains et ces offrandes morbides?


Pendant le massacre, le dérapage continue. Notre mystique chef de l'état songe à transformer la loi de 1905 en passoire, à donner la caution de la République à des diplômes issus d'institutions confessionnelles, et déclare « placer le prêtre au-dessus de l'instituteur dans la transmission des valeurs ». (Nicolas Sarkozy, discours de Latran, 20 décembre 2007).

http://www.elysee.fr/documents/index.php?mode=cview&cat_id=7&press_id=819


http://www.sauvonsluniversite.com/spip.php?article2517


Il y a des coups de goupillon qui se perdent.




.

Aucun commentaire: