mercredi 1 juillet 2009

271° Ras l' UMP !

.




Les occasions de dénoncer le « mode moissonneuse » qui régit l'action de l'UMP sont nombreuses, j'ai déjà eu le plaisir et l'avantage de vous en parler en mai 2008:


http://brethmas.blogspot.com/2008/05/167-le-mode-moissonneuse-ou-les-limites.html


et encore tout récemment dans les articles précédents à propos de la Marche des Fiertés.


Un très bel exemple vient de nous être donné à l'occasion de la réduction du taux de TVA de la restauration, assorti, on le rappelle, de quelques pieuses promesses, mais d'aucune obligation.



Chacun des 120 000 restaurateurs de France et de Navarre a reçu une charmante lettre dont voici le texte:


Madame, Monsieur,

Au moment ou viennent de s'achever les États généraux de la Restauration, je suis heureux de pouvoir m'adresser directement à vous ainsi qu'à l'ensemble des acteurs de votre profession. Une profession qui rassemble 120 00 entreprises et 800 000 salariés. Une profession qui participe du rayonnement de la France dans le monde entier et accueille chaque année des millions de touristes. Une profession difficile et exigeante pour les chefs d'entreprise comme pour leurs salariés. Une profession qui connaît si bien la valeur du travail que notre mouvement a placée au coeur de son projet.

Au cours de la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy et l'UMP s'étaient engagés auprès de vous à obtenir de nos partenaires européens la mise en place d'une TVA à 5,5% pour votre secteur d'activité. Après de longues et difficiles négociations, le Président de la République et le gouvernement ont obtenu le feu vert de la commission européenne de Bruxelles pour appliquer un taux réduit de TVA.

A la suite de ce succès, les États généraux de la restauration préparés avec vos organisations professionnelles ont permis de dégager un accord "gagnant-gagnant" pour les consommateurs, les salariés et les entrepreneurs.

Aujourd'hui, la TVA à 5,5% pour la restauration est donc une réalité et sera applicable partout en France dès le 1er juillet prochain. Engagement pris, promesse tenue.

Si nous avons tant travaillé pour vous permettre de bénéficier enfin de cette mesure, c'est parce que nous connaissons votre envie de réaliser des investissements e modernisation et de créer des emplois. Alors même que nous devons faire face aux conséquences économiques de la crise, chacun mesure l'atout que représente votre secteur d'activité pour créer des emplois.

Grâce aux engagements pris lors des États généraux, ce sont 2,5 milliards d'euros pour l'investissement et l'emploi que nous remettons ensemble dans l'économie. Avec la réalisation de cette promesse de campagne, la restauration va continuer de se moderniser et de se développer dans notre pays. Chacun en sera bénéficiaire, salariés, chefs d'entreprises et consommateurs. C'est tout le sens de notre action au Mouvement Populaire, réhabiliter la valeur travail au service de l'ensemble des Français.

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Xavier Bertrand

Union pour le Mouvement Populaire



Charmante lettre donc assortie d'un bulletin d'adhésion spécialement conçu pour la circonstance puisqu'il s'agit d'un bristol A8 avec au verso le bulletin d'adhésion proprement dit-et au recto un gros cachet rouge « TVA à 5,5%, engagement pris, promesse tenue ».



On ne demandera pas comment l'UMP s'est arrangée avec la CNIL pour obtenir le fichier nominatif des 120 000 restaurateurs français.


On sourira en lisant en bas à gauche du bulletin d'adhésion « Merci de ne pas jeter sur la place publique ». Mention obligatoire certes, mais aussi sage précaution.


On dira juste que les 60 millions de Français espèrent bien recevoir un jour semblable bulletin avec:

  • « pouvoir d'achat, promesse tenue »,
  • « maintien du service public, promesse tenue »,

les chômeurs avec

  • « retour à l'emploi, promesse tenue »,

et même les flics de mon quartier

  • « renfort des effectifs et moyens accrus, promesse tenue ».




Le mode moissonneuse chez les gays s'est soldé samedi soir par une petite échauffourée autour du char de Gay Lib dans la Marche des Fiertés, où l'on a vu surgir de la foule de musclés anonymes qui veillaient discrètement sur le précieux convoi. Dans la bousculade où se mêlaient Panthères Roses et manifestants divers, un homme a été jeté à terre, et immobilisé ventre à terre par des nervis très professionnels. Les observateurs disent que le malheureux n'était pas le manifestant le plus virulent, mais que c'était par contre le seul à peau noire. Les exégèses sont nombreuses...


http://www.tetu.com/actualites/france/gay-pride-entre-les-pantheres-roses-et-gaylib-la-guerre-continue-14996


GayLib parle de porter plainte en diffamation (sans doute au titre de la contestation des nombreux bienfaits que l'UMP aurait prodigué à la communauté LGBT???)


Eh bien, parlons du dernier en date: Avec l'aval de l'Elysée, Gérard Longuet serait actuellement le seul candidat à la présidence du groupe UMP du Sénat à la succession d'Henri de Raincourt, nommé ministre.


Gérard Longuet? Le lien suivant comporte une vidéo où Gérard Longuet tente d'assimiler homosexualité et pédophilie:


http://v2.e-llico.com/article.htm?rubrique=actu&articleID=20063


La carrière de l'artiste est résumée ici, notamment dans le chapitre « études »:


http://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9rard_Longuet


et si vous aimez les détails précis, c'est ici:


http://www.denistouret.net/constit/Longuet.html



Avec la présence de Gérard Longuet et de Christine Boutin, les apostrophes de Pierre Lellouche, de l'entente parlementaire de Jean-Marc Nesme contre l'homoparentalité, l'investiture officielle de Christian Vanneste, et plein d'autres gouttes d'eau qui font un océan, GayLib risque d'avoir du mal à démontrer le caractère diffamatoire des propos des Panthères Roses. Affaire à suivre!

Jean Marc Nesme:

http://www.protection-enfance.fr/ilsontdit/13/JeanMarc-Nesme-depute-a-lorigine-du-Manifeste-des-parlementaires/

Pierre Lellouche:

(actuellement ministre) (« Stérilisez les » proféré à l'Assemblée Nationale le 8 novembre 98 lors du 1° vote sur PACS, -il a voté contre-.)

http://www.prochoix.org/pages.action/legislatives/lellouche.html

http://entr-elles.spaces.live.com/blog/cns!37793A67B879E4AA!3674.entry



Et la liberté d'internet, pendant ce temps? ZD-Net se livre à une simulation du processus de traitement judiciaire de la loi HADOPI imposé à minima par le Conseil d'Etat.


30 minutes par dossier secrétariat compris, juge unique, pas d'audience, pas d'audition, pas de débat contradictoire, une ordonnance judiciaire. Autant dire un clic sur un ordinateur. Allez, soyons généreux: un double clic. Le mot « parodie de justice » vient immédiatement à l'esprit.


D'autant plus que l'affaire étant malgré les apparences, « judiciarisée », les condamnés pourront faire appel, et ne manqueront pas de le faire, l'appel étant suspensif (notamment d'une coupure d'internet), ce qui pourrait porter de deux ans à deux siècles les délais de jugement des cours d'appel...


http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39700850,00.htm?xtor=EPR-102



Pendant ce temps là, les Chinois réalisent au pied du mur (oui. de la grande muraille.. Je ne l'ai pas raté. Trop facile!) que leur projet de logiciel espion implanté dans les ordinateurs est un fantasme d'apparatchik, et s'avère totalement impossible à mettre en œuvre. Ils viennent donc d'en reporter sine die l'obligation qui devait être effective aujourd'hui.


http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39700925,00.htm?xtor=EPR-102


http://brethmas.blogspot.com/2009/06/268-loppsi-version-francaise-de.html



.

Aucun commentaire: