mercredi 29 avril 2009

253° Hadopi, le retour !

.




En adoptant la loi Hadopi, le gouvernement fait dans le domaine de la communication, de la modernité et de la circulation des idées un bond en arrière aussi significatif que celui de l'église vaticanesque lorsqu'elle s'oppose à la capote.


Mais il est intéressant d'observer que l'attitude de l'église est dictée par la surenchère de l'Islam, fondée sur le machisme et un certain masochisme des foules qui aiment à être maîtrisées d'une main de fer, Islam qui pique au dogme romain des parts de marché pas négligeables, et contre lequel le pape met en place une politique de concurrence sur la qualité du sévice.


Le gouvernement, lui, n'est pas supposé tirer sa légitimité d'un retour au passé, d'un respect de dogmes et de traditions périmés et de la flatterie des vieux démons de sociétés patriarcales obsolètes, ni de l'inégalité des sexes ou d'autres mises au pilori . Enfin, on croyait...



En sommes nous si sûrs?


Hélas non. Il existe bien une volonté de régression, d'étouffement des libertés publiques et de contrôle des communications, témoin cet article qui explique comment, dans les méandres de sa loi, le pouvoir essaie de glisser subrepticement un contrôle des e mails et des messages instantanés qui constituerait une atteinte directe au secret de la correspondance!


http://www.pcinpact.com/actu/news/50590-filtrage-email-messagerie-hadopi-communication.htm


Or nous ne sommes pas les seuls... En Angleterre, ce pays dont notre Sarkozy admire tant les mauvaises manières, -sauf malheureusement en matière de relance par la consommation-, on songe aussi à bigbrotheriser les e mails, la messagerie instantanée...et...même les conversations téléphoniques.


http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39393844,00.htm



La STASI et le KGB de retour? On comprend maintenant pourquoi ils les avaient tant critiqués à l'époque: c'était de la jalousie!


D'ailleurs, nos édiles de tous bords (sauf d'extrême gauche, mais on n'en a pas beaucoup...) sont restés étrangement muets à propos du système américain Échelon qui, pourtant, n'espionne pas que les Américains. Peut-être croquaient-ils un peu dans cette gamelle? Le bien public sert de voile de pudeur à tous les tyrans.


Pour ne parler que de la France, le secret de la correspondance privée (à laquelle les e mails sont assimilés) est garantie par


  • la directive européenne 97/96 du 15 décembre 1997

  • les articles 226-15 et 432-9 du code pénal

  • l'article L-33-1 du code des postes et télécommunications, qui s'étend aux communications électroniques par l'effet justement de la directive européenne du 15/12/97



On avait connu la société libérale avancée. Voici venue la société ultra-libérale rétrograde.




Devant ce cataclysme, on assiste à d'étranges réunions parlementaires anti-hadopi qui réunissent des députés de gauche et de droite. Car, comme je l'ai déjà exposé, les députés de droite sont aussi réticents à voter une loi si scélérate: il faudra qu'ils s'en expliquent tôt ou tard devant leurs électeurs déconnectés...


Et qui voit-on débarquer dans ces réunions? Le député Christian Vanneste, le fameux blanchi d'homophobie par la cour de cassation, qui vient défendre « l'accès familial » à internet menacé par les téléchargements du garnement!!!


Sur ce coup-là, il a plus raison qu'il ne le croit, monsieur Vanneste: Car ce n'est sans doute pas sur les sites de bondieuseries qu'il affectionne que les jeunes virtuoses de la souris iront naviguer.


Internet apprendra à nos têtes blondes à se méfier des liberticides et autres empêcheurs de vivre sa vie dans la sérénité.


Internet joue un rôle important dans la lutte contre le suicide des adolescents face à l'homophobie, en leur permettant de se reconnaître dans une communauté, de réaliser qu'ils ne sont ni seuls ni monstrueux, qu'ils ont droit à leur liberté comme les autres, en leur permettant d'être entourés, conseillés et soutenus dans leur questionnement. Pour un anathème d'infériorité jeté par un Vanneste, ils trouveront cent bonnes raisons de vivre leur vie dans la liberté et la sérénité.


http://gaadjou.joueb.com/news/vanneste-anatrella-le-snes-fsu-denonce-le-proselytisme-homophobe-a-l-ecole


http://www.tetu.com/actualites/france/Christian-Vanneste-et-un-livre-contre-la-propagande-homosexuelle-12724


A cet égard, Monsieur Vanneste, en défendant le droit inaliénable à la connexion internet, milite utilement pour la liberté de choix des jeunes homosexuels en contribuant à leur garantir une information objective et éclairante sur le sujet.



http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39500055,00.htm?xtor=EPR-102



Sauf miracle, le monstre va voir le jour, et nous partons pour une interminable croisière judiciaire au Conseil d'État et dans les institutions européennes. La redevance globale aurait rapporté tout de suite à peu de frais; nous allons payer Hadopi trois fois: une fois pour la mettre en place, une seconde fois pour lutter contre et une troisième fois pour la remplacer par un système intelligent après son abrogation.





.



Aucun commentaire: